Le sexe joue un rôle important dans la vie de couple. Cet acte permet de satisfaire ses pulsions. Le seul problème est qu’au fil des années, cela devient très vite lassant. En d’autres termes, on n’a plus envie et l’on ne tire plus énormément de plaisir à faire l’amour à son partenaire. Pour y remédier à cela, il est possible de varier les positions. Aujourd’hui on parle de la position d’Andromaque kamasutra. Pour ceux et celles qui ne le savent pas, c’est le nom de la femme d’Hector dans la mythologie grecque. Elle avait pour habitude de chevaucher son mari durant les ébats sexuels.

La position d’Andromaque : le principe

Cette position consiste à ce que la femme chevauche l’homme. La pénétration vaginale sera alors plus intense et plus sensationnelle. Ayez en tête que cette technique permet aux deux corps d’être entièrement en contact. Cela offre sans aucun doute de nombreuses possibilités d’échanges. Par exemple, l’on peut caresser plus facilement les seins de sa partenaire. En outre, les baisers seront également plus faciles à faire. Dans ce type de position, c’est la femme qui contrôle le rythme de pénétration ainsi que la profondeur.

C’est donc l’inverse du missionnaire puisque l’on donne une grande liberté à la femme. De nombreux spécialistes conseillent la levrette Andromaque pour une première expérience sexuelle. Si elle est correctement exécutée, elle procure un plaisir inégalable. Cette technique a été autrefois très appréciée. En effet, elle a été largement appliquée au Moyen Âge ainsi qu’à la renaissance. D’ailleurs, de nombreuses fresques érotiques démontrent très bien cette tendance de l’époque. À titre d’illustration, on peut citer les peintures d’Achille Devéria. À titre d’information, la position du chevauchement est aussi présente dans le célèbre livre KAMA-SUTRA.

Quelques inconvénients de la position d’Andromaque

Sachez que de nombreux hommes n’apprécient pas cette position. En effet, certaines personnes n’arrivent pas à atteindre l’orgasme puisqu’elles ne contrôlent rien. En outre, beaucoup de femmes sont assez pudiques et ont du mal à montrer son corps à son partenaire. Cela peut donc causer une gêne si l’on adopte la position de chevauchement. Une femme n’ayant pas l’habitude de cette position pourrait se faire mal. En effet, si elle n’arrive pas à bien gérer la profondeur de la pénétration, une douleur peut alors survenir. Il faut admettre que ce n’est pas l’idéal durant l’acte sexuel.

Mieux vaut donc avoir une bonne pratique pour comprendre le potentiel de la position d’Andromaque. Dans certains cas, l’Andromaque position peut être dangereuse. Par exemple, cela peut entraîner des crampes douloureuses à la femme si cette dernière n’est pas en bonne condition physique. En effet, l’exécution de cette technique demande une certaine endurance. On peut donc la rater facilement, car c’est assez fatigant. Avec l’habitude et la pratique, il est possible de s’améliorer très rapidement.

Les avantages de la position d’Andromaque

Sachez que cette technique permet d’atteindre facilement l’orgasme vaginal. En effet, la position Andromaque permet des mouvements spécifiques. La femme peut donc orienter le pénis dans son vagin. Cela procure énormément de sensations et de plaisir. Par ailleurs, la pénétration est également assez profonde, cela stimule sans aucun doute le point G. De plus, cette position permet d’atteindre facilement la zone clitoridienne de la femme. Elle peut donc se faire plaisir pour une montée rapide de la jouissance. Pour l’homme la position d’Andromaque ralentit grandement l’éjaculation. C’est donc une des meilleures positions pour les personnes qui souffrent d’éjaculation précoce. Tout porte à croire que cette technique est indispensable durant l’acte sexuel. Elle permet à la femme de dominer et à l’homme d’apprécier. Cependant, voici quelques conseils supplémentaires pour bien réaliser cette position. En premier lieu, il faut le faire lorsque la femme se sent d’humeur dominante. Elle appréciera sans doute ce genre de chose. En second lieu, c’est aussi une pratique adaptée aux femmes enceintes. En effet, cette position est très confortable pour la femme puisqu’elle ne subit aucune pression physique.